PRESS

Ci dessous, vous trouverez des articles de presse me concernant.

 

 

Dressed up in LEGO® colors
La Galerie des Champs shopping centre – before Christmas:

By Sam de Barros, LEGO® France

When you went into La Galerie des Champs – a shopping centre at no. 84 on the Champs-Elysées in Paris – before Christmas, wherever you looked you had the feeling that you were in the middle of an Egyptian exhibition. However, it was not Egypt but the « Boutique LEGO® Kids Wear » that was the source of inspiration.

The most visited place in the whole centre – impossible to avoid – was the little yellow booth with the friendly hostess offering people the LEGO® Christmas catalogue and inviting them to look at the autumn /winter collection from LEGO® Kids Wear. You might also have met Lionel, a happy young man dressed in LEGO® jacket, shirt and tie with a matching handkerchief in his top pocket. He is the most enthusiastic person I have ever met. He can tell you about the range in earlier years without forgetting anything – or about the T-shirt collection that is sold at LEGOLAND® Windsor, including sizes and prices.

On a Wednesday in mid-November, more than 500 people – journalists, VIPS and Boutique LEGO® Kids Wear customers – were invited by LEGO® France and Boutique LEGO® Kids Wear to the opening of LEGO® Kids Wear ‘s first shop on the Champs-Elysées.

The children worked on a LEGO® model of a Renault Kango (a light commercial vehicle) while their parents examined the new LEGO® Kids Wear collection. The first to arrive had ample space for comfort but that did not last long. soon, the centre’s first floor was swarming with people.

Outside, the weather was freezing cold but the temperature inside the centre rose to well above 30°C.

The Galerie des Champs had in fact been transformed into an « Egyptian » creative and recreational milieu the previous week. Our idea had been for the general public to make a good start on building the fuit-size model of the Renault Kango, so that the journalists’ children could complete it on opening day. As it turned out, however, it took almost two weeks for the 250,000 LEGO® bricks to be transformed into the completed model.

The large terrace above the shop had been fitted out for the day as a play and reception area. It was here that the children were given a McDonald’s « party snack » (a fizzy drink, sweets and a small present). But the 350 snacks supplied free of charge by McDonald’s as part of our festivities were not enough! They had to be supplemented with muffins, more fizzy drinks and cakes before ail our guests had been served. The scene at McDonald’s was impressive – a swarm of friendly, smiling helpers dressed in red caps and yellow LEGO® T-shirts.

We did all that we could to get as many journalists as possible to attend the event.

There was a draw for a weekend visit for four people to LEGOLAND® Billund. The lucky winner was Antoine Boudet, editor of the trade magazine Point de Vente (Point of Sale, Ed.). Congratulations, Antoine! We look forward to seeing you soon in Billund.

 

LEGO® REVIEW 1999 written by the LEGO® GROUP

________________________________________________________________________________

LEGO freak for the past 22 years

« May I include pictures of the production of LEGO bricks on my home page ? »

This rather unusual question from Lionel Fastre in Paris prompted us to visit him at his Internet address, www.lionelfastre.com, where one LEGO universe after the other was revealed to us.

« Only the best is good enough » was the reason for Lionel fastre receiving his first set of LEGO bricks from his parents 22 years ago. Since then Lionel has been a real LEGO fan. Even though he is now an adult, he cannot stop creating new LEGO universes, often to the great amusement of his friends, who have long ago developped new interests.

Lionel has broken countless French records with his LEGO creations-for example, in 1992 medieval town from more than 10,000 elements.

In fact, everything to do with the LEGO product is a passsion for Lionel. He has entertained his schoolmates with lectures on the LEGO Group, made a video on the Group and his own LEGO universe, was over the moon when he worked for a time for LEGO Kids Wear France-and cut short his marketing course last year to work at LEGOLAND Windsor for the summer season. And now he is crossing his fingers and hoping to get a job at LEGO France.

Guess what is top of Lionel’s wish list for his birthday on 28th May… Nothing less than a trip to LEGOLAND Billund, followed later by one to LEGOLAND California. We look forward to welcoming him.

P.S. The pictures taken in the LEGO factories at Billund were sent off to paris a long time ago.

 

By Jette Orduna, Group Information & PR Department

LEGO Group 1999

 

________________________________________________________________________________

Lionel Fastré ou la passion du Légo pour cultiver l’ego

Agé de 24 ans, ce grand enfant a créé son site internet consacré aux fameuses « briques »

« Je ne me consifère pas franchement comme un adulte. Je suis même resté un grand enfant ». Comment pourrait-il en être autrement ! Lionel Fastré est âgé de 24 ans et il joue encore avec des Légo. Oui, les Légo, ces briques et pièces qui ont émaillé l’enfance de bon nombre d’entre nous, au moins autant que les Playmobil, le Méccano ou les Dinky Toys pour les plus anciens.

Fils unique, enfant puis adolescent plutôt introverti, Lionel Fastré a pour ainsi dire toujours joué avec des Légo. Et aujourd’hui, même s’il « ne fait plus joujou avec les petites tutures, il lui arrive encore régulièrement de monter des constructions. Par plaisir.

Né en 1932, à Billund au Danemark, à la suite de la reconversion dans le plastiqued’un ancien charpentier, le Légo a accompagné le développement manuel de plusieurs générations d’enfants. D’autant qu’il existe toute une gamme selon les âges (de « primo » et « duplo » jusqu’aux « system » et « technics »). Mais pour notre jeune homme, spécialisé dans les « system » c’est bien plus qu’un jouet lambda. « Le Légo m’a plu tout de suite. Ce sont des objets avec lesquels on développe et on fait travailler son imagination. On peut faire des combinaisons à l’infini. On inventeson petit monde ». Actuellement sans profession, il aimerait percer dans le milieu de l’audiovisuel, et a réalisé des cassettes vidéos sur le groupe Légo. Lionel Fastré a tout de même eu l’occasion de travailler pour sa marque chérie.

En préambule, il faut d’ailleurs précisé qu’il fut, en 1992, champion de France de Légo – mais oui ça existe ! – pour la réalisation sur le thème du Moyen Age d’un plan de 9 m², ayant nécessité trois mois de labeur et la participation de 9750 briques et pièces ! Si son record n’a pas été homologué par le Guiness Book des Records, il a été validé par Légo, ce qui est à ses yeux tout aussi important, voire même plus. « Il est resté un an dans la maison de mes parents en exposition. Des collégiens, des copains sont venus le voir. On m’a demandé des exposés à l’école pour expliquer ce que cette passion m’apporte », explique-t-il. Même si elle compte des milliers de passionnés dans le monde, la maison mère Lego n’est pas restée sourde aux multiples sollicitations et courriers de Lionel Fastré. D’autant que depuis 1995, il est un habitué du salon du Jouet à Paris et à Londres…

En 1998, lorsque l’enseigne Légo a ouvert un magasin de vêtements sur les Champs-Elysées à Paris, elle a installé en même temps une animation commerciale. C’est Lionel Fastré qui s’est vu confier le rôle du vendeur de boîtes de Légo. Non content de dispenser aux clients des conseils ou de les orienter dans leurs achats, il a réalisé avec l’aide de quelques techniciens de la firme une Kangoo grandeur nature. En Légo évidemment ! Après sept mois de collaboration, il a connu une seconde expérience, en Angleterre cette fois, au parc Légoland de Windsor. Un parc de loisirs qui, avec ses 30 millions de briques, est ce qu’il se fait de mieux en matière de Légo dans le monde. Avec celui de Billund. La candidature de Lionel Fastré avait été refusée une première fois, il y a quelques années, car il ne parlait pas l’anglais couramment.

Obstiné, il l’a appris et a été enrôlé pour un mois. « J’étais caissier dans la principale boutique. C’était bien. Pour continuer l’aventure avec Légo, des aptitudes sur le plan du marketing étaient nécessaires. Ne les ayant pas, on m’a proposé un job de travail à la chaîne sur la fabrication des Légo que j’ai refusé », avoue-t-il. Mais son amour des légo ne s’est pas éteint pour autant. Il s’est lancé ces derniers mois dans la réalisation d’un site internet perso sur les Légo (www.lionelfastre.free.fr). Et, s’il y a légion en la matière, à commencer par le site officiel de Légo, le sien n’est pas superfétatoire. « Le groupe Légo me fait confiance. On marche ensemble. Je suis très sollicité par des parents d’enfants qui ont des questions spécifiques avant d’acheter, des gens qui recherchent d’anciens modèles. Soit, je les oriente vers des collectionneurs. La demande est croissante. »

En somme, Lionel Fastré baigne toujours dans l’univers du Légo. Et, si sa situation professionnelle « ne casse pas des briques », il ne veut pas se séparer des siennes. Un passionné ne s’arrête jamais au milieu du chemin.

 

Jérôme CARRIERE

Groupe MIDI LIBRE / édition BEZIERS 2001

 

_______________________________________________________________________________

Passion : Lionel ne voit la vie qu’en Lego

 

Le Biterrois âgé de 36 ans voue un véritable culte au Lego. Le jeu de son enfance a envahi son quotidien.

Lionel Fastré vit à Béziers. Et a une drôle de passion. Cet homme de 36 ans est fan de petites briques danoises : les fameux Lego. Une passion mais aussi un art, il vient de réaliser une maquette géante qu’il exposera fin mars à Valras.

Si Lionel est aujourd’hui devenu un véritable M. Lego, son papa n’est pas étranger à l’affaire. Enseignant à la Trinité, il collectionnait les “Solido”, répliques exactes de véhicules de l’armée, et les “Dinky Toys”, jouets militaires amovibles. Lionel a donc grandi au milieu de ces incroyables collections, tissant une complicité avec son père autour de ces drôles de pièces.

Intégrer la société Lego

Mais rapidement, son désir de faire et défaire prend le dessus. Chaque voyage est alors une occasion unique de découvrir comment les briquettes encastrables sont utilisées à l’étranger. « J’ai visité les États-Unis, l’Allemagne, la Turquie, les îles Canaris… Dans tous ces pays, j’avais une arrière-pensée sur le Lego », explique Lionel.

« Mon rêve était d’intégrer la société Lego, d’exposer pour la marque. Mais ma candidature n’a pas été retenue. Les portes des coulisses de ce géant du jouet de construction me sont restées fermées. À la place, j’ai regagné le parc d’attraction britannique Legoland de Windsor », détaille le collectionneur qui a aussi vendu la marque dans une boutique parisienne.

Il apprend le danois

De retour à Béziers, il souhaite apprendre le danois pour se sentir plus à l’aise au Lego World, une manifestation annuelle qui regroupe tous les accros de Lego à Copenhague. « J’essaie d’y aller une fois tous les deux ans au moins depuis 1997 », confie Lionel.

Aujourd’hui, fini les cours de danois, trop compliqués, trop chers. « Je veux exposer. C’est ce que je préfère faire. J’aime à reproduire les monuments ou personnages de film, notamment “La Guerre des étoiles”. Suivre des plans, c’est plus compliqué mais c’est vraiment ce que j’affectionne. Je suis moins dans la création pure, dans l’imagination. »

Son mentor, Pascal François

L’homme-enfant révèle : « Je suis un grand amateur de variété française et de photographie. Néanmoins, rien ne délogera les Lego. » Une passion plus forte que tout. Plus forte que les échecs : « J’ai déjà tenté de battre le record du monde, mais je n’y suis pas parvenu. » Contrairement à son mentor et ami Pascal François, star française dans l’univers Lego. Décidément, un milieu pour frappés de petites briques.

 

48 898 PIÈCES POUR LA VILLE MINIATURE

 

Il expose au plais de la mer à Valras, les 30 mars, 31 mars et 1er avril.

L’amour de ce trentenaire pour le Lego est tellement débordant qu’en plus du garage et d’un bureau, il a construit un atelier dédié, bien aidé en cela par ses grands-parents.
Ce dernier lui permet de stocker l’œuvre qu’il exposera au Palais de la mer à Valras. « Cette maquette est une ville représentant le fruit de mon imagination », confie Lionel.

Il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son objectif est de rentrer dans le “Guinness des records”, récompense ultime pour ce travail de longue haleine. « Pour la réalisation, je passe en moyenne deux heures par jour depuis le mois de décembre. Je consacre un budget qui avoisine les 3 000 € par an. Pour qu’une maquette soit attrayante, il faut jouer sur la quantité », explique-t-il. Pour acheminer cette ville miniature, qui s’étale sur plus de 11 m2, jusqu’au Palais de la mer, il ne faudra pas moins de 35 cartons pour les 48 898 pièces, où chaque partie sera précieusement rangée. Nul doute que ce passionné, qui expose depuis 1994 et qui compte à son actif cinq expositions, se fera un plaisir de transmettre sa passion et de mettre ses connaissances au service des plus curieux.

 

PRISCILLIA GARCIA et THIBAUT AUDIGUIER

Groupe MIDI LIBRE / Edition Béziers 2013

_______________________________________________________________________________

Articles publiés dans la presse.

 

Lettre du Groupe LEGO au sujet des Jeux d’INTERVILLES 1989

Tout commence un été en 1986 ou 1988 (a verifier). J’étais lors d’un repas dans le jardin rentré voir la télévision et là je tombe sur ces jeux que je ne connaissais pas avant. Coup de foudre ! C’est à partir de cet été 1986 ou 1988 que j’ai été envoûté par les émissions d’INTERVILLES, INTERGLACES, INTERNEIGES et INTERCONTINENTS ! En 1989, INTERVILLES est annoncé sur les panneaux de la ville de Béziers ! J’ai pris mon grand-père et je suis allé voir l’installation du plateau et les répétitions dans les arènes pendant quelques heures !! Mon grand-père s’est assis sur les gradins et moi tout fier, je suis allé m’assoir sur les chaises de la tribune officielle où était Guy Lux (animateur) à quelques chaises de moi sur le même rang de devant. Il répétait avec l’équipe, Georges Barrier (réalisateur) qui était en colère pour placer ses caméras et Guy Lux temporisait tout cela ! Est venu le chanteur comique Bézu à côté de moi et j’en ai profité gentiment pour lui demander si mon idée avait été retenue. Il m’a dit « je ne sais pas » et est allé voir Guy Lux qui lui a dit « je ne sais pas » non plus !!! En fait j’avais tapé à la machine à écrire avec l’aide de papa mon texte sur une version des jeux mais en forme de briques LEGO avec un scénario sur le thème des pirates !! Normal (nouveauté LEGO en 1989). LEGO m’a formulé la lettre ci-dessous qui d’ailleurs a été la seule lettre positive que j’ai reçue de cette entreprise !!!!! J’ai pu assister à l’émission donc de ce début d’été 1989 avec ma grand-mère et mon grand-père dans les arènes en duplex avec l’autre ville qui était animée par Léon Zitrone depuis les Avenières (parc WALIBI). Il pleuvait des trombes d’eau dans leur ville au point de tout faire disjoncter ! Quelques années après, je suis allé voir INTERVILLES à Palavas dans l’Hérault puis à Nîmes où j’ai assisté aux répétitions que j’ai aussi filmées. Jean-Pierre Foucault m’avait dit un petit mot dans les coulisses des arènes de Nîmes et papa m’attendait dehors pour que je réalise mon rêve d’être au contact des gens d’INTERVILLES et de filmer les décors et les caméras ainsi que Guy Lux qui était là non plus en tant qu’animateur mais en tant que superviseur et créateur. Une fois nous étions revenus de Palavas avec papa le visage peint puisque nous nous étions assis dans la zone du fil rouge où ils nous ont obligé d’être peint en jaune et bleu sinon nous éjections !! Papa n’avait pas trop aimé surtout qu’au retour de Palavas, nous avions pris l’autoroute et pour payer au péage avec une personne qui nous a regardé d’un air de dire d’oû viennent-ils cela ? !!!!!!! J’aimerais beaucoup animer ces jeux un jour si l’occasion se présentait. L’animation ne me fait pas peur puisque depuis que je suis petit je me suis toujours promené avec un micro à fil et sans fil et de la musique lors de mes kermesses à la maison avec les copains ou sans les copains. Ce fût confirmé lors de ma conférence avec 150 élèves avec une vidéo que j’avais faite et après avec une animation dans une galerie des champs-elysées (prestation remarquée par mes patrons et par LEGO France). Lionel

 

Grand opening à Disneyland Paris

 

Publicité sur les packs de VOLVIC

 

Nouvelle exposition LEGO…    http://www.brick2014.com

 

Ma dernière création, le bar à jus de fruits, ce n’est pas terminé, il manque le toit et peut-être l’arrière boutique à fermer.

 

Comment fabriquer ta déco pour Halloween ?..

 

Nouvelles boîtes LEGO 2015 !

 

Anciens articles de presse dans les revues SPIROU.

 

Lumiere dans une brique.

 

Nouveau set 2015

 

Nouveau catalogue été 2015 (voici quelques extraits)

 

À tous les petits danseurs de France ! À l’occasion de la sortie des nouveautés LEGO® Friends Pop Star, la marque LEGO organise un grand concours national de danse jusqu’au 31 juillet.

Les enfants pourront laisser libre cours à leur imagination et leur créativité tout en musique ! Ce projet artistique sera accompagné par des professionnels de la danse et par l’équipe LEGO France : ils apporteront ainsi un œil expert au concours qui s’annonce riche en surprises !

Pour plus d’information, contactez les organisateurs à cette adresse : carasa@hopscotch.fr

 

Nouveau set 2016 : La banque !

Congratulations to Lionel from LEGOLAND HUMAN RESSOURCES

merlin002

 

Nouveau set 2016

________________________________________________________________________________

Voici quelques imprimantes 3D, la revolution est bien presente sur les salons !

________________________________________________________________________________

MERLIN Entertainment recrute…

 

Construire des structures en Lego toute la journée ressemble bien au travail idéal. Depuis quelques jours, la presse anglo-saxonne relaie une « alerte job de rêve ». La firme Merlin Entertainment, propriétaire des parcs d’attractions Legoland et des centres de découverte Lego, recrute des constructeurs à temps plein pour sa nouvelle usine située à Lake Wales, en Floride. L’usine, ouverte depuis l’automne, a déjà recruté 50 constructeurs et architectes pour dessiner et construire les structures en Lego qui iront peupler les parcs du groupe. Selon la chaîne Fox 13, 20 postes étaient encore à pourvoir la semaine dernière.

Qualités créatives et artistiques

Mais rejoindre l’élite des constructeurs Lego n’est pas chose aisée, et il ne suffit pas, hélas, d’avoir apprécié le jeu dans son enfance. La description du poste, publiée par Quartz, précise que les candidats doivent avoir « une expérience dans la construction de Lego » et être capables de réaliser des structures « solides, complexes, et sécurisées », qu’il s’agisse de modèles réduits ou de répliques à taille humaine d’objets et de personnages. « La patience et le sens de l’humour sont un plus », précise la fiche.

Le processus de sélection peut se révéler ardu. Le quotidien local Orlando Sentinel a eu accès à un concours de recrutement pour la nouvelle usine de Lake Wales. Organisé en août pour des candidats repérés dans des réunions de fans, le concours exigeait la construction d’un modèle en respectant une contrainte de temps. Les 21 candidats devaient ensuite réussir une batterie d’entretiens et de tests de communication. Seuls 7 d’entre eux ont été retenus.

Interviewé par l’Orlando Sentinel, un gérant de la production Lego a affirmé rechercher également des qualités créatives et artistiques. Il ne s’agit pas seulement de savoir reproduire un modèle, mais également d’en inventer. Selon Fox 13, les 20 nouveaux postes disponibles exigeront le même genre de marathon : construction et invention de modèles compléteront les traditionnels entretiens d’embauche.

Des constructeurs aux profils variés

Il n’est en revanche pas nécessaire d’être diplômé dans un domaine particulier pour postuler. Selon une porte-parole interrogée par le Orlando Sentinel, les constructeurs Lego ont des profils très variés : parmi la centaine de professionnels employés par la firme dans le monde, on trouve aussi bien d’anciens ingénieurs que des enseignants et des designers.

Merlin Entertainment possède deux parcs aux Etats-Unis, mais aussi plusieurs en Europe, à Dubaï (Emirats arabes unis) et en Malaisie, ainsi que des dizaines de centres de découverte plus petits.

________________________________________________________________________________

Une nouvelle video sur la fabrication automatisee de la brique : lien vers YouTube

 

________________________________________________________________________________

LEGO

Nouveaux locaux du Groupe LEGO a Billund au Danemark :

http://legoexternal.23video.com/video/13964610/2016-lego-group-headquarters-expansion-wo-text

13606676_1377902532239220_5186937894924535325_n

 

Nouveau set 2016

Disney castle

________________________________________________________________________________

Le Groupe LEGO fetera ses 85 ans de creation en 2017 !

85

 

10ans

La gamme CREATOR fete ses 10 ans ! Nouveau set reference 10255 4000 briques.

14642093_10154077145753403_4068035569092295557_n

lego-creator-expert-modular-10255-assembly-square-2017

_______________________________________________________________________________

expohoteldevilleparis

______________________________________________________________________________

La gamme LEGO Technic fete ses 40 ans en 2017 ! A noter, une brique comme celle-ci (imprimee) est inclue dans certaines boites Technic 2017 !

legotechnic40years

________________________________________________________________________________

LEGO Batman Movie : Sortie aujourd’hui le mercredi 8 fevrier 2017 ! Photo prise a Londres (ville que j’adore!!!!!!!…)

batmanmovielondon

_______________________________________________________________________________

brickburgerphilippinen

____________________________________________________________________________________________________________

Si vous cherchez à mettre vos modèles en vitrine, voici un site qui vous propose la vitrine adaptée à votre construction LEGO ! cliquez ici !

FerrisWheel

 

______________________________________________________________________________________________________________

france4

Reportage sur France 4 (mardi 28 fevrier 2017 à 21 h) : Le monde secret de la petite brique LEGO

 

______________________________________________________________________________________________________________

18156199_430084570689206_1143462371312090443_o

______________________________________________________________________________________________________________

MINI WORLD à Lyon !

https://miniworldlyon.com/

mini-world-lyon-nuit

______________________________________________________________________________________________________________

Pour la rentrée ou pour les expos, voici un site qui ne va pas vous déplaire !

http://www.everblocksystems.fr/

 

Voici les différents logos de l’entreprise.

lego-logos

 

 

2017-11-17 170120